Chroniques du séjour Août 2017

C’est pour l’école que les parents Haïtiens se sacrifient, vendent le peu qu’ils sont, travaillent toute la journée. mais ils n’y arrivent pas.
L’école est trop chère. L’école est le moyen pour quelques uns de racketter la population pauvre.
Le gouvernement ne peut pas instaurer l’école gratuite ; seules les grandes congrégations, ou quelques écoles privées ; subventionnées, avec des cantines, des bons profs, des horaires suffisants, peuvent dispenser un enseignement digne de ce nom. Mais c’est beaucoup trop cher pour les pauvres.
Le PAM n’aide pas les plus pauvres.
Des dizaines de milliers d’enfants quittent l’école, faute de moyen. C’est un énorme gaspillage pour le pays et un grand désespoir pour les parents qui savent qu’ hormis l’école, il n’est pas de salut pour leurs petits.
Chaque année, nous sommes obligés de faire appel aux parrains ou aux bonnes volontés, pour que les enfants puissent continuer leurs études. Seuls, nous ne pouvons pas y arriver.
Deux pages : deux exemples de ces enfants qu’il faut aider. Il y en a tant d’autres...
Merci à tous.
Pour voir les pages : cliquez sur l’icone


Actualités

  • La presse haïtienne. HaIti Libre.

    Vous pouvez vous rendre directement sur le site d’Haïti Libre.
    Les organes de presse sont très nombreux en Haïti.
    Confronter les points de vue. Avoir des nouvelles du pays.

    Une page "Pourquoi Haïti libre" résume les options qui ont été à l’origine de la création de cet organe de presse. Pour lire cette page : cliquez sur l’icône.

    Voir en ligne : HAÏTI LIBRE

    Documents joints

  • Quotidien : Le National

    Un autre quotidien, Le National, dirigé par le journaliste, écrivain, le plus lu en Haïti. Gary Victor.

    Haiti
    Adresse : 10, Rue Gabart Pétion-Ville, Haiti
    Email : info@lenational.ht / publicite@lenational.ht / redaction@lenational.ht
    Tél : (509)4610-1010 / 3214-5554 / 4614-1010
    WhatsApp : (509) 4408-1010

    Voir en ligne : Quaotidien "Le National" Haïti.

  • Nouvelles d’Haïti. Alter Presse.

    AlterPresse.

    Réseau alternatif Haïtien d’information.
    Enfants-Soleil a été l’une des premières associations à aider ce réseau, avec nos modestes moyens, il y a 15 ans.
    Aujourd’hui, AlterPresse alimente le réseau d’information du CHF (Collectif Haïti de France) dans le cadre d’un partenariat. (Enfants-Soleil est l’un des administrateurs de ce collectif.)
    Il est intéressant de s’informer au jour le jour de ce qui se passe dans ce pays où nous travaillons depuis 20 ans.

    Voir en ligne : http://r.search.yahoo.com/_ylt=AwrJ...

  • Les enfants handicapés font du cheval

    Allez voir nos mini vidéos dans le rubrique actualités. (Equitation thérapeutique)
    Les premiers pas des enfants avec les chevaux.

  • Irama et Maria : Haïti oublié

    Toutes les infos concernent les îles françaises. C’est bien. Mais Haïti, une fois de plus est oublié.
    Une fois de plus, les paysans du Nord, du Nord-Est et de l’Artibonite ont perdu leur récolte. Pour eux, pas d’assurance, pas d’aide internationale, pas d’espoir de s’en sortir.
    Enfants-Soleil a un contact direct avec les plus pauvres. Mais n’investit pas dans les collectes d’argent. Nous sommes tous bénévoles, nous payons nos voyages depuis 20 ans. Mais nous n’avons pas de trésorerie pour les aider à nouveau. Il suffit pourtant de quelques milliers d’euros pour des semences ou pour payer l’école des enfants.
    Alors, il faut penser aux plus pauvres qui ne sont que sur les statistiques, jamais sur les listes d’aide.
    Appelez-nous : 0130370832 0380431408.
    Nous vous dirons ce qui peut sauver des familles de la famine.

Articles de cette rubrique