En finir avec les inégalités extrèmes. Rapport OXFAM

par Gérard

Les inégalités économiques s’amplifient rapidement dans la plupart des pays. Près de la moitié des richesses mondiales est entre les mains des 1 % les plus riches, tandis que 99 % de la population mondiale se partagent l’autre moitié, tandis que 7 personnes sur 10 vivent dans un pays où les inégalités se sont sont creusées ces 30 dernières années. Le Forum économique mondial a identifié ce déséquilibre comme un risque majeur pour les progrès humains.

C’est un long article qui contredit ce que nous entendons souvent, et qui nous pousse par facilité à croire que de vraies mesures sont prises pour éradiquer la misère extrême et son cortège de souffrances et de criantes injustices.

Le cynisme des grands financiers, la complicité d’une partie des politiques ou leur impuissance, l’indifférence, l’ignorance ou le silence des populations...tout pourrait changer.
Pour ceux qui sont pressés, il existe un résumé de cet article.
Un problème essentiel qui n’est pas abordé dans ce rapport : comment le creusement des inégalités dans le monde impacte les changements climatiques, comment les changements climatiques impactent l’évolution des inégalités.
Lisez l’ouvrage "Tout peut changer" de Naomie klein, qui aborde avec lucidité ce sujet.(Acte Sud)
Dans un pays comme Haïti, parmi bien d’autres, le fossé entre les plus pauvre et la poignée de riches qui se partage le pouvoir, les conséquences d’une politique mondiale toute entière organisée autour des plus puissants et de la finance en particulier, les conséquences des changements climatiques induits, se font cruellement sentir et toujours au détriment des plus fragiles.

Voir en ligne : https://www.oxfam.org/sites/www.oxf...