Vidéo de nos actions avec la Fondation de France

par christian

Video de notre action aidée par la Fondation de France :

Bilan du projet « Camps de vacances, cantine, voyage à la mer ». Ecole Fraternité. Cité Soleil. Haïti.
Juillet / octobre 2011
Ce projet a été possible grâce à l’aide de la Fondation de France.

Synthèse générale :

Le projet consistait à accueillir les enfants de l’école durant les vacances scolaires de juillet à octobre 2011, en leur offrant des activités diversifiées et une cantine. Organisation de deux voyages à la mer. Plusieurs des activités mises en œuvre durant les vacances seront prolongées tout au long de l’année.

L’école Fraternité est située dans un bidonville de Port au Prince : Cité Soleil 250000 habitants. L’école qui accueille ces enfants a été pratiquement entièrement reconstruite grâce à une subvention de la Fondation de France, à laquelle a été ajouté un supplément, de ce même organisme, pour terminer les finitions.

Les enfants fréquentant cette école font tous partie de familles très pauvres, souvent sans travail et ayant beaucoup de mal à nourrir leurs enfants.

Nos objectifs :

Accueillir les enfants de l’école durant les vacances en leur offrant des activités extrascolaires et des activités de remise à niveau, de révision ou cours nouveaux ( Anglais)

Organiser des voyages à la mer pour les enfants.

Offrir aux enfants un repas chaque jour grâce à la cantine.

Aide aux professeurs pour les salaires.

Offrir à tous les enfants de l’école et aux enfants parrainés ou aidés par l’association, de Port au Prince et de Pernier, voyages à la mer.

Les activités.

De nombreuses activités ont été proposées : Danse, chants folkloriques, rap, écriture, musique, (flûte et percussions) dessin, crochet, art floral, jeux de société (Monopoly, dames, échecs…), sports…tous les ateliers ont été remplis.
Nous aurions voulu développer davantage les activités sportives, mais cela n’a pas été toujours possible, le terrain étant souvent « squatté » par des personnes peu recommandables.

Encadrement :
5 professeurs et 5 moniteurs ont participé à ces activités. La direction de l’école et l’équipe Enfants-soleil dont la présence a été presque quotidienne. Présence de mi-juillet au 9 septembre de M. Renard, chargé des projets en Haïti.

Participants.
Une centaine d’élèves a été présente chaque jour en moyenne avec des pointes à 140, de la maternelle à la sixième année. Les enfants partent de temps en temps « à la campagne » dans des familles proches. Tous les enfants étaient présents pour les deux voyages à la mer. (Il n’a pas été possible d’emmener tout le monde en une fois pour des raisons d’intendance.)

Cantine :
La cantine a servi chaque jour des repas pour tous les enfants avec des menus améliorés par rapport à l’ordinaire de la cantine scolaire. Des repas de fête ont été confectionnés pour les jours où les enfants montrent leur travail et leurs créations.
Deux cuisinières ont préparé ces repas, elles ont eu besoin d’aides pour les repas de fête ou les jours de « pointe ».
Voyages à la mer :
Deux voyages ont eu lieu en août, avec chaque fois 100 personnes ( avec les moniteurs, les professeurs et quelques parents). La plage choisie a été « maison Blache » sur la route du nord. Plage de petits galets. Les plages de sable sont inabordables.

Bilan des réalisations. Résultats obtenus.

Objectif 1
Environ 120 élèves présents chaque jour. Nombreuses activités mises à leur disposition. 6 professeurs (un de plus à la fin) et 5 moniteurs ont contribué à l’organisation des ateliers.

Objectif 2 grâce à une subvention généreuse de la Fondation de France.
Les enfants de Cité soleil ont faim en permanence. Un repas par jour est un luxe pour beaucoup d’entre eux. Plusieurs repas de fêtes ont été préparés lors des voyages à la mer et les jours où se sont déroulées des représentations montrant ce qu’ils avaient appris.
Aide aux professeurs et moniteurs pour les salaires.
Les professeurs sont d’ordinaires rémunérés par les cotisations des élèves. Beaucoup d’entre eux ne peuvent rien payer. L’ aide octroyée aux professeurs, pour cette période de vacances, a été fort appréciée. Les salaires sont très minces, et les professeurs ne sont généralement pas payés durant les vacances. Ils n’ont pas l’occasion durant l’année scolaire de connaître les enfants au-delà des cours, car ils enseignent souvent dans deux établissements pour s’en sortir. Ils ont pris beaucoup de plaisir à organiser ces activités, et ont aussi montré leur talent.
L’aide donnée aux enfants
Elle permettra à certains de revenir au niveau. Pas à tous, hélas. Beaucoup d’enfants ont de très gros retards scolaires et il faudrait des aides toute l’année... D’autre part, trois professeurs ont suivi plus particulièrement les enfants parrainés, qui sont pour la plupart les plus déshérités. Seuls de très rares parents sont en mesure d’aider les enfants. Beaucoup sont illettrés.
Objectif 3.
Deux voyages à la mer ont été organisés avec 200 personnes présentes : moniteurs, accompagnateurs et enfants.
Les activités ont eu lieu de début juillet à fin septembre avec deux semaines libres pour les professeurs ( mois d’août pour donner un peu de temps libre aux professeurs et septembre pour que tous puissent participer à un stage d’une semaine.)
Les activités ont eu lieu depuis le matin ( 7 heures 30 / 8 heures) jusqu’au milieu de l’après-midi. Mais il y avait des enfants en permanence à l’école tout l’été. Pas d’activités le soir ; Cité Soleil est un bidonville dangereux et nous n’avons jamais pris le risque d’ouvrir l’école après le coucher du soleil.
L’activité Musique n’était pas prévue : le professeur n’étant pas libre au début des vacances. Cette activité sera prolongée à raison de 2 heures/semaine pour deux groupes jusqu’en juin 2012.(une quarantaine d’élèves. D’autres activités sont prolongées : fabrication de bijoux, crochet, art floral à raison de deux heures par semaine tout au long de l’année.

Bénéficiaires (directs et indirects)

Il est étonnant de voir une implication aussi importante des enfants et leur réelle envie de découvrir et d’apprendre. Même avec des clubs surchargés, avec la chaleur, ils ont tous fait preuve d’une persévérance extraordinaire et de réels talents (Un film sera sur notre site dans quelque temps…le temps de faire le montage).
La discipline est aussi étonnante, pour des enfants qui passent leur vie dans la rue. L’école est bien pour eux un monde différent qui apporte la paix, la sérénité, leur désir d’apprendre est surprenant. Quand on voit ces enfants dans des clubs, et que l’on sait la profonde injustice qui les touche, avec la ségrégation sociale qui sévit dans ce pays ; on a une idée de l’énorme gaspillage humain. Reconstruire le pays passera par l’égalité sociale, la scolarisation de tous les enfants.
Professeurs et moniteurs ont pu travailler durant les vacances avec un complément de salaire, bien utile dans la situation du pays. Tous ont pu montrer leurs compétences et leurs talents.
Quelque travaux ont eu lieu durant les activités (finitions, peinture pour les bâtiments) et chaque fois les enfants aidaient spontanément les artisans et s’intéressaient à leur travail.

L’école a recommencé le 4 octobre avec presque 150 élèves. Plusieurs professeurs ont été remplacés.
Les nouveaux professeurs sont jeunes et motivés pour faire de cette école un exemple dans cette cité si difficile.

Liste des professeurs et moniteurs

NOM PRENOM CLASSE
Michel Jeanthyl Directeur
Maurice Elucia 4eme AF
Desire Jonathan 5eme AF (Moniteur)
Rosemé Ronald 3eme AF
Pierre Mamound 6eme AF
Jean Louis Rosenie 1ere AF
Louis Ernst 2eme AF
Marescot Magalie Pré Scolaire (monitrice)
Michel Maloy Anite Pré Scolaire
Geleste Jean Louis 6 eme AF
Jamaïque Pierre 5eme AF
Wilglais Jérémie Moniteur.
Joseph Sergo Moniteur

Nous essayons de réaliser ce type d’activités durant les vacances chaque année. Bien plus modestement lorsque les financements sont moins généreux. La cantine est extrêmement importante. Ce repas quotidien est vital pour certains enfants qui présentent des carences nutritionnelles. Le Programme Alimentaire Mondial, nous l’avons dit a cessé son aide dans les écoles pauvres après le séisme. Le BND, qui est l’un des distributeurs du PAM a promis une aide…les dossiers s’empilent…
Sur le plan technique, il n’y a aucun problème.

Conclusion.
Ces jours de vacances ont été un vrai bonheur, pour nous et pour les enfants. Mais aussi, de telles activités sont nécessaires. Beaucoup d’enfants sont dans les rues du bidonville durant toutes les vacances, sans un repas par jour assuré par leur famille. Pour eux, découvrir la musique, et toutes les activités proposées sont un enrichissement que la société haïtienne ne peut fournir aux plus pauvres… et ils sont plus de 70% de la population à en être exclus. Nous remercions tous les donateurs et en particulier la Fondation de France pour son aide exceptionnelle.

L’école a été rénovée avec l’aide du Secours Populaire français.
- Séparations des 7 salles de classes avec des murs en dur.
- Construction des nouvelles toilettes modernes, filles, garçons professeurs.
- Construction d’une salle de réserve et bibliothèque.
- Reconstruction de la citerne fissurée durant le séisme.
- Installation de l’eau courante . Douche et toilettes. Cour pour le lavage des mains.
- Peinture des portes et du portail d’entrée.
- Achat de bancs et de tables pour les classes.
- Nouveaux uniformes pour tous les élèves.
- Activités de camps d’été, de juillet à septembre. Cantine.