Actualités

Pour atteindre les infos des divers organes de presse il faut cliquer sur le lien, en bas de la brève, puis de nouveau sur le lien Yahoo.


Actualités

  • Message de Mireille Bertrand Lhérisson

    Consultante internationale, entrepreneure, poète... voici le message à ses concitoyens de Marielle Bertrand Lhérissson.

    URGENCE HAÏTI ! CORONAVIRUS DANS NOS MURS.
    POUR NE PAS RECOMMENCER LA CHRONIQUE DES CATASTROPHES ANNONCÉES : SÉISME DE 2010, OURAGAN MATTHEW 2016, CHOLÉRA !...
    PEUPLE HAÏTIEN, EN HAÏTI ET À L’ÉTRANGER, AMI.E.S D’HAÏTI, UNISSONS-NOUS POUR PARER À CETTE NOUVELLE HÉCATOMBE QUI MENACE HAÏTI, EN PLUS DE LA FAMINE QUI S’EN SUIVRA !

    ARRETER D’ATTENDRE, DE QUÉMANDER. PRÉPARONS-NOUS !

    Il est temps que l’Etat haïtien retrouve les ressources du pays pour parer à l’épidémie de Coronavirus qui arrive en Haïti.
    Puisqu’il n’y aura plus la manne de l’aide internationale, il faut s’y préparer en mettant en mouvement les moyens médicaux du pays pour éviter cette nouvelle "catastrophe annoncée".
    Après l’urgence de fermer l’aéroport, quelques mesures proposées par Auguste DMeza :
    1. Rendre fonctionnel l’hôpital de Croix des Bouquets financé par la Turquie. Le stock d’équipement est bloqué à la douane de Port-au-Prince pour faute de paiement et est en train d’être vendu aux enchères à des "chers amis" pour "organiser sans doute le marché noir ".
    2. Ouvrir l’hôpital Simbie Continental de Martissant.
    3. Utiliser les ressources du fonds d’urgence pour désastres "le 1%des taxes prélevé chaque mois sur les salaires des fonctionnaires" (1milliard de gourdes). .
    ...
    Et aussi rapatrier les milliards de dollars volés par les précédents dirigeants et leurs acolytes !

  • Corona V. Ambassade de France

    Pour ouvrir ce document cliquez sur l’icône. Ce sont les recommandations et décisions de l’Ambassade de France en Haïti.

  • L’épidémie de Corona virus pourrait toucher Haïti

    Le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé jeudi les deux premiers cas de coronavirus en Haïti, pays le plus pauvre et le plus densément peuplé de la Caraïbe, dont les autorités ont pris des mesures drastiques pour contenir la propagation de la pandémie. « Nous avons enregistré deux premiers cas de coronavirus sur le territoire national », a déclaré Jovenel Moïse lors d’une allocution télévisée diffusée sur les médias d’Etat.

    Rappelant que son gouvernement « s’était toujours engagé à la transparence sur la gestion de la pandémie », le dirigeant haïtien a appelé la population au calme. Ces premiers cas de coronavirus en Haïti ont poussé le gouvernement à prendre une série de mesures restrictives. Un couvre-feu sera imposé sur tout le pays de 20 heures à 05 heures à compter de vendredi, a indiqué Jovenel Moïse, qui a également déclaré l’interdiction de tout rassemblement de plus de 10 personnes.
    Le président n’a pas fourni de détails sur les cas enregistrés ni sur les dispositions adoptées pour retracer les contacts des personnes infectées ainsi que pour la prise en charge et la protection des concernées.

    Le chef de l’État n’a, non plus, annoncé aucune mesure d’accompagnement dans une situation économique extrêmement difficile.
    Une certaine panique a été rapidement perceptible sur les réseaux sociaux où des internautes n’ont pas caché leurs vives inquiétudes.
    Certains s’interrogent sur le fonctionnement désormais des marchés publics et des transports en commun toujours bondés.
    Qu’en sera-t-il également dans les quartiers populeux où la promiscuité est très élevée ?
    Jusqu’à présent, on savait que plus d’une vingtaine de tests pour des cas suspects ont été effectués.
    Pour le moment, il existe une capacité de 1000 tests gratuits en Haïti, où l’inquiétude grandit, face aux faibles ressources existantes en matière fourniture de services sanitaires. [apr 19/03/2020 20:00]
    Depuis plusieurs semaines nous craignions que l’épidémie touche Haïti.
    La panique pourrait toucher le pays. Les infrastructures pourraient faire défaut pour recevoir les malades.
    L’irrationnel pourrait prendre le dessus en cas développement de l’épidémie.

    Voir en ligne : Le Corona virus risque de toucher Haïti.

  • Suspension des vols vers Haïti

    P-au-P, 15 mars 2020 [AlterPresse] --- En raison de la pandémie du Covid-19 (le nouveau coronavirus) – qui s’étend à travers le monde -, toutes les liaisons aériennes, en provenance d’Amérique latine et d’Europe, sont suspendus pour les deux prochaines semaines (jusqu’à fin mars 2020), annonce le gouvernement de Joseph Jouthe, dimanche 15 mars 2020, dans un point de presse, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.
    Cependant, les vols en provenance des États-Unis d’Amérique vers Haïti, sont maintenus, sur base d’une entente avec les autorités étasuniennes. Toutes les voyageuses et tous les voyageurs qui laisseront les États-Unis, subiront, au préalable, un test de dépistage, pour établir s’ils ne sont pas contaminés au Covid-19.
    Dès ce lundi 16 mars 2020, à minuit (4:00 gmt), les points frontaliers avec la République Dominicaine seront fermés.
    Seules les marchandises pourront transiter aux points frontaliers avec la République Dominicaine. Mais, les autorités sanitaires des deux pays, qui partagent l’île d’Haïti, feront des tests de dépistage du Covid-19 sur les commerçantes et commerçants, qui feront la navette sur la frontière, souligne Joseph Jouthe.
    Rien n’est dit sur le fonctionnement des marchés binationaux, qui connaissent de grandes affluences, généralement tous les lundis et vendredis, des deux côtés de la frontière.
    Dans le même temps, les voyages des officiels d’Etat, vers l’extérieur d’Haïti, sont également suspendus jusqu’à une date indéterminée. Des autorisations spéciales pourront, le cas échéant, être accordées par la présidence, le bureau du premier ministre et le ministère des affaires étrangères.
    Aucun cas suspect, ni confirmé de Covid-19, à date (15 mars 2020) sur le territoire haïtien, selon les précisions du Ministère de la santé publique et de la population (Mspp).
    Mais, le gouvernement recommande d’éviter tout attroupement de personnes, sans en indiquer le nombre.
    D’aucuns se demandent est-ce que Haïti, à l’instar de plusieurs autres pays à travers le monde, adoptera, prochainement, des mesures de confinement, de fermeture des écoles et universités, de suspension de toutes les activités, pour prévenir la propagation de la pandémie du Covid-19. [emb rc apr 15/03/2020 16:00]

  • Nouvelle galerie 2020 ! Tableaux, sculptures, artisanat.

    Notre nouvelle galerie est publiée dans la rubrique "galerie"
    Les prix de vente sont bien en dessous des cours.
    La totalité des recettes est consacrée aux écoles.
    Les enfants ont besoin de nous.
    En vous faisant plaisir, vous venez en aide à des enfants qui ne mangent pas à leur faim sans nous.

Articles de cette rubrique

  • Haïti de plus en plus dangereux

    par Gérard

    NATIONAL - Les semaines se suivent et se ressemblent. Imperturbables, toujours prompts à faire mentir les annonces des chefs de tenir les rues, les kidnappeurs continuent de frapper. Ce lundi, Sony Guichard, directeur de l’école Cœur de Jésus ( Champ-de-Mars), et son chauffeur ont été enlevés, a (...)

  • Collectif Haïti de France. Une semaine en Haïti.

    par Gérard

    Hebdomadaire du Collectif Haïti de France.
    Pour lire les articles liés à l’hebdomadaire "Une semaine en Haïti", cliquez sur l’icône ci dessous.
    Trois articles :
    ¤ Le Réseau national de lutte contre les droits humains dénonce les violences.
    ¤ Un climat de terreur....entretenu par qui ?
    ¤ Les USA (...)

  • Séisme. Informations. Appel aux dons.

    par Gérard

    Haïti après ce nouveau séisme, qui a au moins fait 2200 morts plusieurs centaines de disparus et 12000 blessés dont certains extrêmement graves, est un pays au fond du gouffre. Les habitants ont besoin de nous. 600000 personnes ont besoin d’une aide immédiate.
    Et un mot de Gérard sur la situation du (...)

  • Mort de notre ami Jean Lorve en Haïti

    par Gérard

    Franco Haïtien, notre ami Jean Lorve est mort lors de son voyage en Haïti, tué par le pays.
    Décès de Jean Lorve en Haïti.
    Notre ami Jean Lorve, franco-haïtien, installé en France depuis de très nombreuses années, est mort en Haïti. Ses deux grands fils, qui travaillent et vivent en France, ont perdu (...)

  • Covid en Haïti. La pandémie s’aggrave.

    par Gérard

    Avec la violence, la malnutrition qui menace des millions d’habitants, la COVID menace de faire des ravages dans la population.
    Rarement dans son histoire, Haïti n’a accumulé autant de problèmes. Le pays est menacé par les pires crises - politique, sanitaire, sociale, économique - de son existence. (...)